La tempête Alex s'annonce sévère

-

Surveillance - 30/09/2020

Après le premier coup de vent de la saison la semaine dernière, c'est une tempête qui s'annonce entre la nuit de jeudi à vendredi et la journée de vendredi. Elle s'annonce sévère.

Des vitesses de vent inhabituelles

C'est dans la nuit de jeudi à vendredi que la tempête Alex, première dépression de l'année citée par les services de Météo-France, va toucher les côtes bretonnes. Avec une trajectoire peu académique qui la fera rentrer par le Lorientais, sortir par la Manche et enfin revenir par le nord de la Bretagne dans un troisième temps. Ce sont les côtes du Morbihan et de la Loire-Atlantique qui vont être les plus sévèrement touchées. Les rafales de vent seront de l'ordre de 150 à 160 km/h en bord de mer avec les plus fortes rafales pour Belle-Ile, Quiberon, Hoëdic, Houat, le littoral de la Brière et le Golfe de Mor Braz. Cette dépression surmontée d'air très froid va poursuivre sa route en seconde partie de nuit pour toucher l'intérieur du Morbihan, l'Ille-et-Vilaine, une partie de la Loire-Atlantique et dans une moindre mesure les Côtes-d'Armor. Les rafales s'annoncent tempétueuses. Elles devraient atteindre entre 120 et 140 km/h au sud puis entre 100 et 120 km/h au nord du bassin rennais. La zone touchée par les violentes rafales de vent ne devrait pas dépasser un périmètre de 75 km². En fin de journée de vendredi, les vents de nord vont être marqués près de la Manche avec des rafales tempétueuses mais à des niveaux plus habituels sur les secteurs du Finistère, des Côtes-d'Armor et de la côte d'Emeraude. La situation peut évoluer et elle reste bien évidemment sous surveillance par nos services.

Périlleux sur le littoral

Pour trouver la trace de telles vitesses de vent en Bretagne, il faut remonter à la tempête du 6 mars 2017 baptisée injustement Zeus à l'époque. La situation s'annonce plus délicate pour Alex. La tempête s'annonce creuse et une surcote de plusieurs dizaines de centimètres viendra s'ajouter à des coefficients de marée de 87-88 pour vendredi. On craint des effets notables dans les estuaires surtout que la pleine mer a lieu en fin de nuit et elle pourrait coïncider au passage de la tempête. De plus, la houle s'annonce très marquée en mer. Il faut craindre des dégâts dans les ports et des submersions dans les points bas.

Cumuls pluviomètriques conséquents

Les conditions s'annoncent durablement pluvieuses car la dépression va rester dans le sillage de la Bretagne durant plusieurs heures. Les cumuls de précipitations s'annoncent parfois notables sur le Finistère et les Côtes-d'Armor. De façon générale, les secteurs épargnés par la tempête seront les plus arrosés. Les pluies vont provoquer parfois des inondations car l'équivalent d'un à deux mois de précipitations est attendu en l'espace de 72 heures. En effet de façon générale, les pluies devraient déposer entre 40 et 80 mm sur la période en Bretagne mais il n'est pas impossible que localement, on relève jusqu'à 150 mm !

 

Écrit par Steven Tual, publié le 30 septembre (dernière actualisation le 30 septembre à 14h42)

Les autres actualités météo

Illustration de l'actualité La météo de votre jeudi 13 juin 2024
Bulletin régional. La météo de votre jeudi 13 juin 2024
12/06/2024

Jeudi 13 juin 2024 - Perturbé et très frais ! - Le temps change. Une perturbation pluvieuse aborde le Finistère...

Illustration de l'actualité La météo de votre mercredi 12 juin 2024
Bulletin régional. La météo de votre mercredi 12 juin 2024
11/06/2024

Mercredi 12 juin 2024 - La nuit aura été dégagée. Les températures minimales descendront localement sous...

Illustration de l'actualité La météo de votre mardi 11 juin 2024
Bulletin régional. La météo de votre mardi 11 juin 2024
10/06/2024

Mardi 11 juin 2024 - Avantage au soleil mais dans une ambiance très fraîche pour la saison ! - Le temps est généralement...

Illustration de l'actualité Votre semaine en Bretagne du 10 au 16 juin
Tendance. Votre semaine en Bretagne du 10 au 16 juin
10/06/2024

Aucun signal estival n'est en vue pour ces prochains jours. La fin de semaine aura même des allures automnales... - Lundi : Un...