Intempéries en lien avec Miguel

-

Alerte - 06/06/2019

Une dépression creuse et active remonte la nuit prochaine du Golfe de Gascogne jusqu'à la Bretagne. Elle va traverser la région en matinée de vendredi et sera à l'origine d'un vendredi très dégradé sur la région où de nombreux phénomènes devraient se combiner et nécessiter une vigilance particulière.
Le phénomène le plus à suivre reste en premier lieu les pluies abondantes attendues sur le pays Bigouden et l'Aven.

Vents violents:
Le vent de secteur sud se renforce en fin de nuit sur la Loire-Atlantique où des rafales peuvent atteindre jusqu'à 100 à 110 km/h dans l'estuaire de la Loire et à l'est du Golfe du Morbihan. Ces conditions perdurent sur une partie de la côte atlantique en matinée. Le vent bascule à l'arrière de la dépression au secteur nord-ouest. Ce sont cette fois les côtes de la Manche qui sont exposées à de fortes rafales de vent. Elles atteignent 90 à 110 km/h localement jusque sur la côte de Penthièvre et la côte d’Émeraude. Dans l'intérieur des terres, les rafales atteignent 70 à 90 km/h. Il convient d'être prudent car en période estivale, les arbres sont plus lourds et des chutes de branches sont très probables lors du coup de vent.

Phénomènes côtiers:
En lien avec cette dépression, l'état de la mer se dégrade tandis que les coefficients de marée sont de 82-78 ce vendredi. La dépression génère une houle à l'origine de vagues de 3 à 5 mètres sur la côte atlantique et en mer d’Iroise. Il convient de rentrer dans les ports les petites embarcations ainsi que les équipements touristiques sur les plages car des dégâts sont possibles. Cette mer agitée doit également décourager les amateurs d'activités nautiques à prendre des risques en mer.

Orages:
Les pluies s'accompagnent d'orages parfois de façon aléatoire sur la région. Ces orages parfois très pluvieux concernent dans un premier temps le Finistère puis dans l'après-midi, de nouvelles cellules se forment entre l'estuaire de la Loire et le pays de Fougères. Elles s'accompagnent de pluies abondantes (localement 20 à 30 mm), d'un risque de grêle et surtout de rafales de vent. Ces rafales peuvent parfois atteindre les 80 à 90 km/h. Il convient d'être prudent.

Pluies abondantes:
En plus des orages, de fortes accumulations sont attendues sur le Finistère pour votre vendredi. L'épisode devrait générer entre la Cornouaille, l'Aven et le pays bigouden l'équivalent d'un mois voire peut-être plus de précipitations. Les cumuls peuvent parfois atteindre 50 à 75 mm sur ces secteurs de façon localisée. Il faut s'attendre a des réactions parfois brutales sur les cours d'eau locaux. Les précipitations atteignent entre 30 et 50 mm généralement sur cette zone. Les cumuls atteignent sur la journée 15 à 30 mm voire localement 40 à 50 mm du fait du caractère orageux des précipitations.

Soyez prudent !

Stéven Tual

Écrit par Stéven Tual, publié le 6 juin

Les autres actualités météo

Illustration de l'actualité Températures : la chaleur s'installe
Tendance. Températures : la chaleur s'installe
08:29

Tandis que mai devrait se conclure avec des conditions météo très ensoleillées et des températures largement supérieures...

Illustration de l'actualité La météo pour votre mercredi 27 mai 2020
Bulletin régional. La météo pour votre mercredi 27 mai 2020
26/05/2020

Mercredi 27 mai - Le soleil brille du matin au soir sans contestation avec un léger souffle d’air de nord-est en matinée. Il est...

Illustration de l'actualité Pourquoi le ciel est-il bleu ?
Dossier. Pourquoi le ciel est-il bleu ?
26/05/2020

La question peut paraître surprenante mais en ces journées pleinement ensoleillées, on peut se demander pourquoi le ciel est-il bleu...

Illustration de l'actualité Pourquoi la sécheresse se murmure après un hiver historiquement pluvieux ?
Climatologie. Pourquoi la sécheresse se murmure après un hiver historiquement pluvieux ?
26/05/2020

Seulement 5 mois après les crues qui avaient touché les bassins versants de notre région, des feux de brousailles illustrent le début...