Grisaille anticyclonique actuellement !

-

Observations - 11/01/2022

Image sans légende

Au cours de la saison froide (automne/hiver), les anticyclones (pression atmosphérique supérieure à 1015 hectopascals) ne sont pas toujours synonymes de temps ensoleillé. En effet, les hautes pressions agissent comme un couvercle qui piège l’humidité ambiante dans les basses couches de l’atmosphère.

La pression atmosphérique correspond au poids d’une colonne d’air à la surface de la Terre. Elle se mesure avec un baromètre, en hectopascals. En moyenne, au niveau de la mer, elle avoisine les 1015 hPa (1013,25 hPa exactement). Lorsqu’elle est supérieure, on parle de hautes pressions (présence d’un anticyclone) et lorsqu’elle est en-dessous, on évoque les basses pressions (dépression).

Un anticyclone est généralement synonyme de temps calme tandis qu’une dépression provoque des mouvements ascendants synonymes d’instabilité et d’agitation.

Nous sommes dans une configuration anticyclonique ce mardi.

La pression atmosphérique est en nette hausse. On relève à 12h00 : 1030 à 1032 hPa sur la région.

Le temps est calme mais l’ambiance est le plus souvent bien grise. En effet, en automne ou en hiver, observer un ciel plombé du matin au soir par conditions anticycloniques n’est pas paradoxal ! Ceci est particulièrement vrai lorsqu’une perturbation chargée d’air très humide (flux océanique) s’infiltre dans les basses couches de l’atmosphère. De faibles précipitations peuvent être observées (bruines/crachins).

A contrario, en été, les grisailles matinales finissent souvent par de disloquer du fait d’un soleil plus hauts au-dessus de l’horizon. Le rayonnement solaire est alors plus puissant et plus asséchant.

Cette grisaille de basses couches, piégée sous la cloche anticyclonique peut alors durer plusieurs jours (conditions de blocage).

La prévision météo est alors délicate car la dislocation de la couche nuageuse peut être aléatoire et n’est pas toujours très bien appréhendée par les modèles météo.

Un vent continental (plus sec) permet en revanche au soleil de se montrer plus généreux.

Écrit par Sébastien DECAUX, publié le 11 janvier

Les autres actualités météo

Illustration de l'actualité La météo de votre lundi 17 janvier 2022
Bulletin régional. La météo de votre lundi 17 janvier 2022
16/01/2022

Lundi 17 janvier - La pression atmosphérique reste très élevée (1035 hectopascals) et piège l’humidité...

Illustration de l'actualité La météo de votre dimanche 16 janvier 2022
Bretagne. La météo de votre dimanche 16 janvier 2022
15/01/2022

Dimanche 16 janvier 2022 - Une couverture nuageuse capricieuse - Le ciel est encombré au lever du jour de nuages bas avec parfois quelques...

Illustration de l'actualité La météo de votre samedi 15 janvier 2022
Bulletin régional. La météo de votre samedi 15 janvier 2022
14/01/2022

Samedi 15 janvier - Cette journée de samedi débute avec un risque important de plaques de grisailles, des bancs de brume et des brouillards...

Illustration de l'actualité La météo de votre vendredi 14 janvier 2022
Bulletin régional. La météo de votre vendredi 14 janvier 2022
13/01/2022

Vendredi 14 janvier 2022 - C'est bon pour le moral ! - Quelques brumes et quelques brouillards peuvent encore encombrer localement les vallées...

Dernier bulletin météo