Air subtropical et humidité

-

Tendance - 26/11/2019

Tous les semaines nous vous offrons une tendance précise de la semaine qui se profile jusqu'au week-end. Cette tendance peut vous permettre d'anticiper un congé ou d'organiser bien en amont votre week-end.

Passage de l'ex-dépression tropicale Sébastien

Après une journée de lundi mitigée où les nuages recouvraient le plus souvent le ciel, le temps se dégrade plus sensiblement ce mardi. Ces conditions dégradées seront liées directement à l'arrivée de l'ex-dépression tropicale Sébastien. Cette dépression va longer la côte sud de l'Angleterre et nous apporter un front pluvio-orageux directement en provenance du Golfe de Gascogne plutôt à partir de votre mardi après-midi. Les pluies s'annoncent parfois copieuses avec des cumuls de 30 à 50 mm attendus en Loire-Atlantique tout au long de l'épisode. Par ailleurs, les conditions seront également perturbées avec des pluies irrégulières mais soutenues et un renforcement du vent qui sur les côtes va souffler entre 90 et 110 km/h avec localement des pointes plus fortes sur les caps exposés. Dans l'intérieur des terres, les rafales de sud-ouest virant ouest en matinée de mercredi s'annoncent parfois fortes avec localement 60 à 80 km/h. Près du littoral, la mer s'annonce mauvaise de la période mardi après-midi jusqu'à mercredi soir. Pour votre mercredi sur la région, les températures baissent très légèrement mais elles restent douces pour la saison avec 10 à 13°C voire 14°C localement pour les maximales. Du côté du ciel, les conditions restent dégradées avec une alternance de passages nuageux et d'averses. Ces averses sont localement accompagnées d'un coup de tonnerre. 

Giboulées surtout près des côtes

Ce flux atlantique est toujours bercé par la douceur subtropicale de liée à cette dépression Sébastien. Malgré les averses régulières attendues pour jeudi et vendredi près des côtes. Les températures maximales restent à des niveaux élevés pour la saison (10 à 14°C). Les minimales reculent en revanche grâce aux éclaircies nocturnes de plus en plus généreux. Vendredi, les averses se cantonnent uniquement à la frange littorale et de très belles éclaircies se distinguent dans l'intérieur des terres.

Nouvelle perturbation samedi et début d'un changement de temps ?

La journée de samedi s'annonce maussade sur la région. Les éclaircies des toutes premières heures de la journée s'inclinent rapidement et les pluies arrosent toute la région durant le reste de la journée. Les cumuls avoisinent les 20 mm. Les températures minimales sont stationnaires ou légèrement en baisse tout comme les maximales. Dimanche, nous restons influencés par le système perturbé de la veille. Les nuages génèrent des averses ou des pluies intermittentes mais le vent vient cette fois du continent et les températures accusent une baisse. Malgré les nuages et l'humidité, les minimales s'échelonnent de 3 à 8°C et les maximales de 6 à 11°C.

Stéven Tual

Écrit par Stéven Tual, publié le 26 novembre

Les autres actualités météo

Illustration de l'actualité La météo de votre dimanche 12 juillet 2020
Bulletin régional. La météo de votre dimanche 12 juillet 2020
16:33

Dimanche 12 juillet - Estival ! - C’est une journée pleinement ensoleillée qui nous attend. Quelques nuages d’altitude...

Illustration de l'actualité La météo de votre samedi 11 juillet 2020
Bulletin régional. La météo de votre samedi 11 juillet 2020
10/07/2020

Samedi 11 juillet - Les conditions anticycloniques s’installent des Açores aux Îles Britanniques et au Bassin de la Manche. Hormis...

Illustration de l'actualité Juin 2020 : retour à la case départ
Climatologie. Juin 2020 : retour à la case départ
10/07/2020

Retrouvez le bilan complet du mois de juin 2020 réalisé par l'Association Météo Bretagne par l'intermédiaire...

Illustration de l'actualité Brest, station la moins ensoleillée de France et parmi les plus arrosées ! Et pourtant…
Bretagne. Brest, station la moins ensoleillée de France et parmi les plus arrosées ! Et pourtant…
09/07/2020

La seule station sous les 1000 heures en ce début d’été - Les chiffres ne mentent pas ! Brest-Guipavas est la seule station...