Temps réel

  • 5.4°C

    Angers
    Bruine faible

  • 5.0°C

    Meucon
    Couvert

  • 5.8°C

    Nantes
    Couvert

  • 6.4°C

    Saint-Nazaire
    Couvert

  • 8.8°C

    Belle Ile
    Peu nuageux

  • 8.1°C

    La Roche sur Yon
    Brumeux

  • 6.1°C

    Lorient
    Brume

  • 7.6°C

    Ile de Groix
    Couvert

  • 7.1°C

    Quimper
    Brouillard

  • Pte de Penmarc'h
    Brumeux

  • 5.5°C

    Rennes
    Couvert

  • 5.6°C

    Pleurtuit
    Couvert

  • 5.8°C

    St Brieuc
    Brume

  • 7.6°C

    Lannion
    Couvert

  • 8.4°C

    Ploumanac'h
    Nuageux

  • 8.6°C

    Brest
    Couvert

  • Brignogan
    Peu nuageux

  • 8.2°C

    Landivisiau
    Couvert

  • 7.6°C

    Lanvéoc
    Brouillard

  • Pointe du Raz
    Soleil

  • 11.8°C

    Ouessant
    Bruine

  • 5.0°C

    Laval
    Couvert

  • 8.4°C

    Ile d'Yeu
    Bruine

  • 6.0°C

    Jersey
    Très nuageux

  • 7.0°C

    Guernesey
    Très nuageux

Actualité météo en Bretagne

Réduire la taille d'écritureAugmenter la taille d'écritureImprimer

Grande douceur puis grande fraîcheur!

Bretagne - Lundi 12 Novembre 2018

La semaine sera marquée par un pic de douceur remarquable, véhiculé par un anticyclone centré de l’Europe centrale à la Méditerranée. Celui-ci fera remonter jusqu’à nous un flux de sud-est, en provenance du Maghreb. Comme les éclaircies s’imposeront facilement, les maximales atteindront les 15 à 19°C. Nous ne devrions pas battre des records mais parfois les approcher (record mensuel de 20.7°C à St Brieuc pour les maximales,  le 1er novembre 2015, contre 18-19°C attendus cette semaine). Notons qu'en cette période de l'année la maximale moyenne se situe entre 11 et 13°C ).

A partir de dimanche prochain, la configuration changera puisque les hautes pressions s’établiront sur la Scandinavie et l’Europe du nord, ce qui permettre à de l’air plus froid de s’immiscer sur l’hexagone. Les températures, d’abord de saison dimanche, finiront par être inférieures aux normes. Le ressenti sera froid, accentué par une bise bien sensible venue de Russie. Le mercure aura bien du mal à franchir les 10°C en début de semaine prochaine.

Sébastien DECAUX

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK