15-16 octobre 1987 : l'ouragan !

-

Événement - 15/10/2020

Image sans légende

C'est la catastrophe météo la plus marquante de ces 50 dernières années en Bretagne. Dans la nuit du 15 au 16 octobre 1987, une tempête historiquement violente foudroie la Bretagne. Une cicatrice dont beaucoup de Bretons se rappellent encore.

Des rafales incroyables

Une dépression s'est creusée dans le Golfe de Gascogne. Tous les ingrédients étaient réunis puisque en cette période de l'année des eaux de Golfe de Gascogne étaient très douces. Une masse d'air froid est venue alimentée la dépression qui elle-même s'est renforcée grâce à un fort courant jet d'altitude. La dépression s'est renforcée pour exploser sur la Bretagne. La pression atmosphérique s'est abaissée sous les 950 hPa au large d'Ouessant ! Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avons aucune trace d'une tempête plus violente que celle qui sera baptisée "ouragan d'octobre 1987". On relève jusqu'à 216 km/h à la pointe du Raz (29), 200 km/h à Ouessant (29), 198 km/h à la pointe de Penmarch (29). Le port de Concarneau est dynamité par la tempête. Dans l'intérieur des terres, les rafales mesurées sont à la hauteur de l'évènement. On relève 187 km/h à Quimper (29), 162 km/h à Rostrenen (22), 137 km/h à Rennes (35). Les dégâts sont considérables pour la région. Le bilan humain fait état de 15 victimes et de 1,2 millions de personnes privées d'électricité. Plus d'un quart des forêts régionales sont rayées de la carte.

Comparable à un ouragan de catégorie 3

Cette tempête explosive que l'on retrouve aux latitudes tempérées ne comportait aucunes caractéristiques comparables aux ouragans, cyclones ou typhons que l'on retrouve au niveau des tropiques du globe à une exception près : la vitesse des vents. En effet, la tempête a exercé des rafales comparables à celles que l'on peut retrouver dans un ouragan de catégorie 3. C'est dire la force considérable des vents qui frappaient la région ce soir là. Malgré un coefficient de marée de seulement 30 au passage de la tempête, le niveau de la mer s'est quand même élevé de 1 mètre 70. Les bouées d'Ouessant et Belle-Ile ont mesuré des vagues de 16 mètres au large. Le faible coefficient a limité les effets de la surcote qui auraient pu être dramatiques.

Écrit par Steven Tual, publié le 15 octobre (dernière actualisation le 15 octobre à 11h18)

Les autres actualités météo

Illustration de l'actualité La météo de votre dimanche 1er novembre et la tendance
Bulletin régional. La météo de votre dimanche 1er novembre et la tendance
16:13

Dimanche 1er novembre - Un temps de Toussaint est attendu pour ce dimanche avec à nouveau un ciel chargé et pluvieux dans une ambiance...

Illustration de l'actualité La météo de votre samedi 31 octobre 2020 et la tendance
Bulletin régional. La météo de votre samedi 31 octobre 2020 et la tendance
30/10/2020

Samedi 31 octobre - Passagèrement pluvieux et venteux ! - Une nouvelle perturbation aborde la Bretagne par l’ouest ce samedi matin...

Illustration de l'actualité La météo de votre vendredi 30 octobre 2020
Bulletin régional. La météo de votre vendredi 30 octobre 2020
29/10/2020

Vendredi 30 octobre 2020 - L'avantage aux éclaircies - Le soleil et les nuages sont en compétition. Les passages nuageux sont...

Illustration de l'actualité La météo de votre jeudi 29 octobre 2020
Bulletin régional. La météo de votre jeudi 29 octobre 2020
28/10/2020

Jeudi 29 octobre 2020 - Une si banale journée d'automne ... en apparence ! - Le ciel est très nuageux en matinée avec...