Temps réel

  • 11.8°C

    Angers
    Bruine faible

  • 11.0°C

    Meucon
    Soleil

  • 12.9°C

    Nantes
    Soleil

  • 12.3°C

    Saint-Nazaire
    Soleil

  • 13.1°C

    Belle Ile
    Peu nuageux

  • 11.9°C

    La Roche sur Yon
    Brumeux

  • 11.5°C

    Lorient
    Très nuageux

  • 13.3°C

    Ile de Groix
    Couvert

  • 12.5°C

    Quimper
    Couvert

  • Pte de Penmarc'h
    Brumeux

  • 13.1°C

    Rennes
    Couvert

  • 12.5°C

    Pleurtuit
    Couvert

  • 12.3°C

    St Brieuc
    Très nuageux

  • 12.7°C

    Lannion
    Couvert

  • 12.7°C

    Ploumanac'h
    Nuageux

  • 12.4°C

    Brest
    Couvert

  • Brignogan
    Peu nuageux

  • 12.2°C

    Landivisiau
    Couvert

  • 12.9°C

    Lanvéoc
    Brouillard

  • Pointe du Raz
    Soleil

  • 12.5°C

    Ouessant
    Bruine

  • 11.5°C

    Laval
    Couvert

  • 15.0°C

    Ile d'Yeu
    Bruine

  • 12.0°C

    Jersey

  • 12.0°C

    Guernesey
    Soleil

Actualité météo en Bretagne

Réduire la taille d'écritureAugmenter la taille d'écritureImprimer

Yukon à l'origine d'un fort coup de vent

Alerte - Mercredi 08 Mai 2019

Yukon à l'origine d'un fort coup de vent

Une dépression s'approche des côtes bretonnes. Elle sera à l'origine d'un fort coup de vent ce soir sur nos côtes.

En soirée, des pluies orageuses avec le centre dépressionnaires qui va circuler des îles d'Iroise en direction du Trégor puis s'écarter en Manche en direction du Calvados. Les pluies orageuses perdurent une partie de la nuit. Elles sont parfois soutenues et orageuses. Il n'est pas écarté que des orages de grêle éclatent localement. Les cumuls attendus dans la nuit sont généralement de 10 à 20 mm au nord de la Bretagne et de 20 à 40 mm sur le sud avec les plus fortes pluies pour les Montagnes Noires et les Landes de Lanvaux.

Au sud de la dépression Yukon le vent se renforce notablement. Les rafales atteignent les seuils du fort coup de vent sur le littoral atlantique et en particulier dans l'estuaire de la Loire. Les plus fortes rafales se produisent en première partie de nuit ou en fin de soirée. Elles atteignent entre 100 et 120 km/h sur le bord de mer et les caps exposés (côte sauvage, Belle-Ile, Houat, Hoëdic, Groix, Chemoulin et baie de Bourgneuf). Les rafales sont plus faible près de la Manche puisque le centre dépressionnaire traverse ces zones. Elles n'atteignent pas les 90 km/h. Au sud de la mer d'Iroise, les rafales se renforcent également pour atteindre 110 km/h localement plus sur les caps exposés.
Dans l'intérieur des terres, il faudra se montrer prudent si vous prenez la route. Les rafales atteignent 80 à 100 km/h sur une frange littoral qui intègrent un périmètre de 10 à 15 km dans l'intérieur des terres et toute la Loire-Atlantique. Entre l'intérieur du Finistère, le centre du Morbihan et le bassin rennais, les rafales atteignent 65 à 85 km/h. Soyez prudent, nous sommes en saison de floraison et la masse des branches des arbres est plus lourde qu'en période hivernale. Il faut craindre des chutes de branches ou même d'arbres vulnérables.

En parallèle, une houle de 5 à 7 mètres est attendue sur le littoral atlantique. Elle ne devrait pas poser de problèmes majeurs puisque les coefficients de marée sont peu élevés. Toutefois, il est fort déconseillé de s’aventurer sur le littoral sud.

Stéven Tual

Photo/Illustation

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK