Temps réel

  • 17.2°C

    Angers
    Bruine faible

  • 14.0°C

    Meucon
    Soleil

  • 15.6°C

    Nantes
    Soleil

  • 14.0°C

    Saint-Nazaire
    Soleil

  • 17.8°C

    Belle Ile
    Peu nuageux

  • 16.8°C

    La Roche sur Yon
    Brumeux

  • 15.0°C

    Lorient
    Soleil

  • 17.3°C

    Ile de Groix
    Couvert

  • 13.7°C

    Quimper
    Très nuageux

  • Pte de Penmarc'h
    Brumeux

  • 16.3°C

    Rennes
    Très nuageux

  • 15.4°C

    Pleurtuit
    Très nuageux

  • 15.3°C

    St Brieuc
    Couvert

  • 14.2°C

    Lannion
    Soleil

  • 15.1°C

    Ploumanac'h
    Nuageux

  • 14.9°C

    Brest
    Très nuageux

  • Brignogan
    Peu nuageux

  • 14.0°C

    Landivisiau
    Nuageux

  • 15.3°C

    Lanvéoc
    Brouillard

  • 16.1°C

    Pointe du Raz
    Soleil

  • 15.2°C

    Ouessant
    Bruine

  • 17.6°C

    Laval
    Couvert

  • 16.9°C

    Ile d'Yeu
    Bruine

  • 15.0°C

    Jersey

  • 15.0°C

    Guernesey
    Soleil

Actualité météo en Bretagne

Réduire la taille d'écritureAugmenter la taille d'écritureImprimer

Tour de Bretagne: toujours du vent

Evénement - Jeudi 25 Avril 2019

Tour de Bretagne: toujours du vent

La deuxième étape restera dans la continuité de la première même si les conditions météo s'annoncent moins agitées.

Bannalec-Quimperlé: toujours du vent

Après le passage d'un front faiblement perturbé en fin de matinée, le ciel devient plus clément même si le risque d'averses n'est pas totalement écarté. Le vent s'orientant au secteur ouest-sud-ouest s'annonce parfois assez fort et régulier avec des rafales généralement de 40 à 55 km/h. Les averses seront de plus en plus rares au fur et à mesure de l'après-midi.

Le mot de l'organisation:

Sujet de dissertation : « Comment ne pas se faire piéger sur la 2ème étape du Tour de Bretagne ? » En courant intelligemment me direz-vous! Pas si facile tant cette étape finistérienne promet d’être piégeuse. En 2009 sur la route de Fougères, dès le 2ème jour de course Julien Fouchard échappa à la vigilance du peloton puis maitrisa au long de la semaine son avance acquise. Puis en 2011 vers Guérande, Peter Kuzstor avait faussé compagnie au peloton avec 3 autres fuyards, annihilant toutes velléités dès la 2ème étape. Et en 2013, alors que Quimperlé accueillait cette année-là l’arrivée finale, c’est au cours d’une seconde étape à priori anodine que Ricardo Zoidl avait en grande partie forgé son succès final. En 2017 enfin, C’est Flavien Dassonville qui avait frappé un grand coup dès la 2ème étape qui se terminait à… Saint-Pol-de-Léon, terme final de cette édition 2019. Trop de coïncidences pour ne pas y prêter attention! Même si le parcours et son relief seront à l’avantage des baroudeurs qui trouveront un terrain propice à l’attaque, le circuit d’arrivée n’est pas difficile et il faudra être puissant pour s’extirper du peloton. Tous les détails ici

Stéven Tual

Photo/Illustation

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK