Temps réel

  • 18.2°C

    Angers
    Bruine faible

  • 19.0°C

    Meucon
    Soleil

  • 18.1°C

    Nantes
    Soleil

  • 18.8°C

    Saint-Nazaire
    Soleil

  • 17.4°C

    Belle Ile
    Peu nuageux

  • 19.8°C

    La Roche sur Yon
    Brumeux

  • 19.6°C

    Lorient
    Soleil

  • 17.2°C

    Ile de Groix
    Couvert

  • 18.7°C

    Quimper
    Soleil

  • Pte de Penmarc'h
    Brumeux

  • 19.3°C

    Rennes
    Soleil

  • 16.0°C

    Pleurtuit
    Soleil

  • 15.8°C

    St Brieuc
    Soleil

  • 15.9°C

    Lannion
    Soleil

  • 17.2°C

    Ploumanac'h
    Nuageux

  • 17.7°C

    Brest
    Soleil

  • Brignogan
    Peu nuageux

  • 16.5°C

    Landivisiau
    Soleil

  • 17.4°C

    Lanvéoc
    Brouillard

  • Pointe du Raz
    Soleil

  • 14.1°C

    Ouessant
    Bruine

  • 19.2°C

    Laval
    Couvert

  • 17.4°C

    Ile d'Yeu
    Bruine

  • 17.0°C

    Jersey
    Soleil

  • 17.0°C

    Guernesey
    Peu nuageux

Actualité météo en Bretagne

Réduire la taille d'écritureAugmenter la taille d'écritureImprimer

Crues et pluies: des cumuls exceptionnels

Bilan - Mardi 12 Juin 2018

C'est un épisode de pluie exceptionnel qui vient de concerner l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique tant par son intensité, que par sa localisation géographique mais encore l'époque où il se produit.

101 mm à Cordemais

Les pluies se sont concentrées une grande partie de la journée de lundi sur la Loire Atlantique et le pays Nantais où des inondations majeures ont concerné la ville entre 13h et 14h. En 45 minutes, la station météorologique de Nantes-Atlantique relève près de 33 mm sur la métropole. Et ce n'est pas tout, nous avons battu deux records historiques pour la station Nantaise. Un record vieux de 1885 fait état du record de pluie journalière pour un mois de juin, le 15 juin 1885 il était tombé 54.5 mm. Le record mensuel de pluie qui datait de 1955 avec 124.5 mm est lui aussi pulvérisé. Le cumul dépasse pour cette seule journée de lundi la barre des 70 mm. Cela porte le total mensuel à plus de 150 mm entre le 1er et le 11 juin, ce qui en dit long sur le caractère exceptionnel de la situation. Ces pluies orageuses se sont prolongées entre la Brière, la Pays de la Mée ou encore le Pays Rennais. Les orages parfois forts s'accompagnaient de fortes pluies et d'inondations. Le secteur le plus touché se situe entre Chateaubriant et Blain où l'eau a sinistré une grande partie des communes sur cet axe. En soirée, une seconde salve pluvieuse arrive par la Normandie. Elle arrive tandis que le contexte est déjà compliqué sur la Loire-Atlantique et où la Vilaine est en crue en raison des fortes pluies et des orages du week-end. Au final, en 24 heures, on relève des cumuls de précipitation localement exceptionnels . C'est une commune du bord de Loire qui récolte le plus de pluies avec 101 mm pour Cordemais. On relève également entre 60 et 90 mm sur un axe Brière-Pays de la Mée. Ces cumuls sont exceptionnels car l'intensité des pluies étaient marquée mais aussi parce que les épisodes de pluie interviennent dans un contexte de sécheresse de surface avec des sols favorables aux ruissellements. Et enfin car typiquement, des cumuls comme ceux que l'on a relevé ne se produisent que très rarement sur la Bretagne. Ils sont plus typiques des régions de l'arrière pays Méditerranéen. Par conséquent, les attitudes et comportements qui en émanent ne sont pas habituels. Les services de Météo Bretagne ont déclenché la quatrième alerte rouge de leur histoire ( tempête Quinten (2009) - inondations de Quimperlé (2014) -  Tempête Zeus (2017) ) pour ce phénomène. 

Vigicrue place la Seiche, l'Ille et la Vilaine en vigilance orange

Dorénavant, les pluies vont diminuer en intensité avant de cesser. Il faudra surveiller les rivières en alerte et également penser les plaies des zones particulièrement touchées par les intempéries.

Sources: Météo France ( fond de carte )

Photo/Illustation

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK