Temps réel

  • 10.2°C

    Angers

  • 11.0°C

    Meucon
    Soleil

  • 9.1°C

    Nantes
    Soleil

  • 10.0°C

    Saint-Nazaire
    Brume

  • 13.0°C

    Belle Ile

  • 9.5°C

    La Roche sur Yon
    Brumeux

  • 10.5°C

    Vannes-Séné

  • 10.4°C

    Lorient
    Brumeux

  • 13.0°C

    Ile de Groix

  • 11.1°C

    Quimper
    Brume

  • 11.6°C

    Rennes
    Soleil

  • 12.0°C

    Pleurtuit
    Couvert

  • 12.7°C

    St Brieuc
    Très nuageux

  • 11.2°C

    Lannion
    Soleil

  • 12.4°C

    Ploumanac'h

  • 12.5°C

    Brest
    Couvert

  • 12.9°C

    Brignogan

  • 11.5°C

    Landivisiau
    Très nuageux

  • 12.4°C

    Lanvéoc

  • 10.6°C

    Ile d'Yeu

  • 13.0°C

    Jersey
    Peu nuageux

Actualité météo en Bretagne

Réduire la taille d'écritureAugmenter la taille d'écritureImprimer

Et finalement un beau week-end ?

Bretagne - Mercredi 07 Juin 2017

Et finalement un beau week-end ?

L'incertitude des modèles météorologiques, c'est le plus gros casse-tête du prévisionniste. Décryptage.

Un scénario qui évolue

La situation envisagée hier n'était pas du tout fiable sur la région. Tous les modèles météorologiques étaient très divergeant sur les scénarios. Certains envisageaient une tendance dépressionnaire tandis que d'autres insistaient sur une évolution anticyclonique. La seule certitude qui dominait pour la journée d'hier, c'était qu'une dorsale anticyclonique allait s'élever quelque part à partir de l'Espagne et de l'Algérie en direction du nord. En même un temps, un vaste système dépressionnaire au nord des Açores allait glisser le long de la dorsale pour concerner approximativement la Grande-Bretagne. Pour nous les Bretons, c'est le scénario parfait du tout ou rien. A savoir soit une position géographique plus favorable de la dorsale anticyclonique et donc un flux de sud ou sud-est majoritairement dominant ou dans un deuxième cas, une tendance dépressionnaire qui glisse jusqu'à nous et donc un flux de nord-ouest ou d'ouest qui gagne la Bretagne. Les enjeux sont donc soit un temps frais et pluvieux ou un temps sec, ensoleillé et chaud.

L'anticyclone et l'été l'emporteraient ce week-end

Si les indices de confiance augmentent progressivement au fil des jours, la situation tend à évoluer plutôt vers un anticyclone qui gagnerait la région avec des hautes pressions qui repousseraient le système dépressionnaire en marge samedi et donc nous devrions profiter de conditions sèches, globalement et majoritairement ensoleillées et surtout d'une hausse notable des températures qui seraient estivales. L'anticyclone n'est pas puissant avec seulement 1020 hPa pour les hautes pressions situées entre le Val-de-Loire et la Rhur, dimanche s'annonce donc comme une journée plus incertaine avec peut être plus de passages nuageux mais la douceur devrait rester au menu de cette journée puisque les températures pourraient à nouveau progresser de plusieurs degrés pour atteindre des températures de 30°C sur l'est de la région. 

Le bal des incertitudes revient la semaine prochaine

Alors que le système dépressionnaire termine par basculer de l'autre côté de la petite dorsale anticyclonique, ce sont les hautes pressions en provenance des Açores qui cette fois remontent mais dans un autre flux. En effet, le flux devrait être plus océanique et les températures devraient donc perdre quelques degrés en début de semaine. Cette configuration est souvent favorable à l'isolement d'une goutte froide. On peut donc imaginer deux tendances. D'une part, le renforcement de la dorsale et donc une nouvelle hausse des températures dans une ambiance estivale. Ou dans un deuxième cas, une évolution plus orageuse de la tendance et un rafraîchissement pour la fin de la semaine suivante. 

Stéven Tual

Photo/Illustation

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus OK